"Contre le harcèlement scolaire, et si tu postais ?"

Le Conseil Départemental de l’Accès au Droit des Pyrénées-Orientales (CDAD) mène chaque année plusieurs actions en faveur de l’accès au droit. Cette année, un de nos projets s’inscrit dans la prévention et la sensibilisation au harcèlement scolaire et au cyberharcèlement dans différents établissements des Pyrénées-Orientales.

Sept classes de CM1 et CM2 des communes d’Estagel, Latour de France, Espira de l’Agly, Saint Laurent de la Salanque, Corneilla la Rivière, Saint Feliu d’Amont ont été choisies pour participer à cette action alliant intervention juridique et esthétique, par l’intermédiaire d’un courant artistique appelé Mail Art.

Les enfants rencontrent d’abord l’association France Victimes 66, chargée d’intervenir sur les aspects juridiques et psychologiques du harcèlement scolaire. Au programme : définitions, identification des formes de harcèlement, de leurs conséquences et du rôle de la justice. Dans le cadre de la journée d’accès au droit du 25 mai 2021, le président du tribunal judiciaire de Perpignan était présent dans la classe de Latour de France, sous l’œil attentif des élèves. Pour cette journée, France 3 est intervenu dans la classe afin de faire un reportage.



© Emilie Camus

Ensuite, les élèves rédigent une lettre manuscrite, individuelle sur les contenus de cette intervention et leurs propres expériences du harcèlement. Puis, une plasticienne propose aux élèves d’agrémenter les enveloppes et les lettres de dessins, peintures, collages, impressions tampons, en restant sur la thématique du harcèlement. Le mail art intervient afin de favoriser par cette approche artistique, l’échange entre les différents établissements scolaires, décloisonner la parole qui demeure souvent silencieuse en contexte de harcèlement et permettre un mode d’expression supplémentaire à cette problématique complexe.

Chaque établissement envoie ses lettres par la poste, à d’autres établissements faisant partie du projet. Les courriers sont ensuite réceptionnés par les classes. Chaque élève reçoit un courrier qui fait ensuite l’objet d’une synthèse par l’enseignant.

Dernière étape, le CDAD utilise ces lettres pour valoriser le travail des élèves sur ce site internet https://w.w.w.cdad66.com, vous permettant ainsi de profiter des contenus de certains courriers. Vous pourrez également les voir, lors d’une exposition organisée au sein de la Maison de la Justice et du Droit de Perpignan.

Cette expérience est une première pour le CDAD. N’hésitez pas à nous donner votre avis sur cette action en commentaire !


Le CDAD des Pyrénées-Orientales



22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout