TITRE.jpg

Notre projet contre
le harcèlement scolaire

Le Conseil Départemental de l’Accès au Droit des Pyrénées-Orientales (CDAD) mène chaque année plusieurs actions en faveur de l’accès au droit. Cette année, un de ces projets s’inscrit dans la prévention et la sensibilisation au harcèlement scolaire et au cyber-harcèlement dans différents établissements scolaires. . Sept classes de CM1 et CM2 des communes d’Estagel, Latour de France, Espira de l’Agly, Saint Laurent de la Salanque, Corneilla la Rivière et Saint Feliu d’Amont ont participé à cette action qui associe une intervention juridique et pratique esthétique.

Les enfants ont rencontré l’association France Victimes 66, chargée d’intervenir sur les aspects juridiques et psychologiques du harcèlement scolaire. Au programme : définitions, identification des formes de harcèlement, de leurs conséquences, des dangers du cyberharcelement et du rôle de la justice, en privilégiant l’échange constant avec des élèves attentifs et prompt à proposer de multiples solutions.

FV66-ADAVIP.jpg

France Victimes 66 est une association qui accompagnent des victimes d’infractions pénales en délivrant une écoute, une information juridique et un soutien psychologique.

Puis, les élèves ont rédigé une lettre manuscrite, individuelle sur les contenus de cette intervention et leurs propres expériences du harcèlement que vous pourrez lire dans l'exposition.

 

Diane Beauchamps artiste peintre, sculptrice et illustratrice est intervenue auprès des élèves, pour finaliser ce projet de sensibilisation. Elle a accompagné les enfants dans la réalisation de leur premier mail-art en developpant une approche citoyenne du mail-art, montrant qu’à l’opposé des codes de la communication sur les réseaux internet, il est possible d’échanger dans la bienveillance et le respect de l’autre et de s’ouvrir à la différence dans le plaisir de la création.

IMG_20201118_152609.jpg
IMG_20210201_124211.jpg

Diane Beauchamps contribue, au sein de l’association « une vie, un arbre », aux créations de mail-art qui financent des activités pour les enfants hospitalisés en longs séjours. En 2020, pour atténuer l’isolement social, elle a créé un réseau de mail-art poétique ouvert à tous, « un petit moment de solitude ».

Fin juin, chaque établissement a envoyé ses lettres par la poste, à d’autres établissements faisant partie du projet. Les courriers réceptionnés ont été l'occasion d'un échange constructif avec les enseignants. Vous pouvez découvrir ces créations exceptionnelles dès aujourd'hui, ci-dessous ! 

L'art de la correspondance pour dire STOP au harcèlement scolaire selon nos artistes en herbe

Pour mieux comprendre le harcèlement

École

Lettres d'Espira de l'Agly - Mme Roynel

La lutte contre le harcèlement scolaire peut également se transmettre par l'acte de calligraphier un message fraternel et coloré en jouant avec le timbre.

Cercle de crayons de couleur d'arrière-plan Beige

Lettres de Corneilla-la-rivière

Les jeux de mots des "timbres de Ben" ont été utilisés par les élèves de Corneilla-la-Rivière afin d'illustrer la volonté de vivre en bonne harmonie. 

Drawing a Line

Lettres de Saint-Laurent de la Salanque

 À Saint-Laurent de la Salanque, les élèves ont illustré  les idées de solidarité et de fraternité avec des timbres mettant en scène le Petit Prince et Astérix et Obélix. 

Couleur-Crayons-In-Container

Lettres d'Espira de l'Agly - Mme Gomez

 Le travail artistique réalisé par la classe de Madame Roynel porté sur l'intégration du timbre Marianne dans la création pour en faire l'effigie d'un message de fraternité. 

Ligne de crayons de couleur

Lettres d'Estagel

Pour les élèves d'Estagel, le message d'amitié et de tolérance a été transmis par le biais d'empreintes de feuilles et de tampons, symboles de paix et de vie. 

Crayon de couleur Case

Lettres de Saint-Feliu d'Amont

Les "timbres de Ben" ont été également utilisé par la classe de Saint Feliu d'Amont afin de transmettre leur désir de vivre tous ensemble dans la paix, et sans harcèlement. 

craies colorées

Lettres de Latour-de-France

Les élèves de Latour de France ont voulu illustrer ce lien fraternel qui nous unis tous  en intégrant un vrai fil à leurs enveloppes

Dessins Chalkboard

Le CDAD remercie l’ensemble des acteurs du projet, pour leur disponibilité, leur bienveillance et leurs compétences au service de la lutte contre le harcèlement scolaire, ainsi que chaque enfant et leurs enseignants pour leurs travaux d’écriture et plastique. Cependant, seules les lettres disposant d'une autorisation de diffusion, et n'ayant pas été conservées par leurs destinataires seront publiées. Le CDAD tient également à remercier chaque facteur pour leur travail quotidien et l'acheminement de ces lettres d'un établissement à l'autre.